Si vous ne vous êtes jamais penché sur le guide des conditions et tarifs de votre banque, il est temps de vous y atteler. Vous obtiendrez ainsi le détail des frais bancaires qui vous attendent, et notamment si vous prévoyez de faire des retraits d’espèces à l’étranger en dehors de la zone euro. Ces frais évoluent en effet en fonction de votre banque et du type de carte que vous avez. Logiquement, plus vous avez opté pour une carte bancaire haut de gamme et onéreuse, plus le nombre de services inclus est grand et les frais bancaires de retrait ou de paiement par carte bancaire par exemple sont faibles.

Pour éviter les mauvaises surprises, pensez à planifier votre budget en amont. Listez le coût de vos transports en avion, en voiture (coût du carburant, des éventuels péages, etc.) ou en train. Ajoutez les dépenses liées au logement sur place (hôtel, location, camping…), à la nourriture (courses, restaurants) et aux loisirs (sorties culturelles, activités sportives, visites…). Certaines applications sur smartphone, comme Bankin’ ou Budgea par exemple, vous permettront même de catégoriser vos dépenses, voire de prévoir le solde à la fin du mois.

Vous prévoyez de vous faire plaisir, de multiplier les sorties et d’aller régulièrement au restaurant ? Pensez à vérifier le plafond autorisé pour éviter de voir votre carte bancaire bloquée durant votre séjour, car votre capacité à l’utiliser est loin d’être illimitée. 

Vos affaires sont prêtes. Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à télécharger l’application sur smartphone de votre banque, si ce n’est pas encore fait. Elle vous permettra de consulter régulièrement le solde de votre compte et de réaliser des opérations de virement si besoin. 

Que vous voyagiez en zone euro ou en dehors, les banques en ligne se révèlent généralement plus attractives. Orange Bank, Boursorama Banque, Fortuneo… Ces nouveaux acteurs n’imposent aucun frais lorsque vous retirez de l’argent dans une autre enseigne en zone euro, contrairement aux banques classiques qui, elles, vous prélèvent 1 euro, parfois à partir du 1er retrait. Hors zone euro, le constat est identique : les frais de retrait sont moins élevés du côté des néo-banques (1,94 à 2% en fonction de la banque, contre plus de 2% pour une banque classique auxquels il faut ajouter 2 ou 3 euros). Pour un achat par carte bancaire hors zone euro, les banques en ligne semblent aussi imposer des frais moins importants, selon le comparatif du site Cbanque.com. On constate toutefois qu’ils varient d’une enseigne à l’autre, et que certaines banques classiques sont moins chères que des néo-banques. Prenez donc le temps d’étudier les tarifs à la loupe avant de prendre votre décision.

Abonnez-vous à notre newsletter

Leave a Reply

Your email address will not be published.